Rentrée politique 2021 du PLR Vaud

À l’occasion de la traditionnelle « Rentrée politique » du PLR Vaud, le président, Marc-Olivier Buffat, présente un panorama des défis politiques et économiques de cette rentrée marquée par la pandémie. Il laisse ensuite place à la présentation de certains thèmes phares de campagne du parti pour l’année à venir.

Une politique ambitieuse d’orientation scolaire et professionnelle

par Florence Bettschart-Narbel, vice-présidente du PLR Vaud

Depuis une année et demie, la pandémie a mis à mal aussi bien les parcours scolaires que ceux des formations des élèves, étudiants et apprentis vaudois. Menaces de fermeture des écoles, cours en ligne, et stages impossibles à trouver sont autant de facteurs qui ont perturbé les jeunes vaudois dans leur parcours formatif. Il faut désormais que le canton s’attelle à retrouver une normalité en mettant des moyens ambitieux dans l’orientation scolaire et professionnelle afin que chaque jeune trouve sa voie. Dans ce but, le PLR déposera au Grand Conseil un postulat intitulé « Pour une politique ambitieuse d’orientation scolaire et professionnelle ». Selon le rapport PISA de l’OCDE, les aspirations professionnelles des adolescents se portent sur un nombre restreint d’emplois. En développant les moyens d’informations, en collaboration avec les différentes filières, les jeunes pourraient ainsi être mieux informés des choix qu’ils ont et des métiers à découvrir. Ce postulat aura également pour but d’identifier les filières ayant des besoins importants en main d’œuvre afin d’aiguiller au mieux les jeunes pour leur futur.

 

Proposition PLR : Pour une imposition individuelle indépendante de l’État civil

par Françoise Salamé Guex, présidente des Femmes PLR Vaud

Le système d’imposition des personnes physiques est actuellement dépassé. Les impôts sont plus élevés pour les couples mariés et les couples de même sexe vivant en partenariat enregistrés que pour les couples non mariés, ce qui n’est pas normal. L'État ne devrait pas favoriser fiscalement un mode de vie plutôt qu'un autre. Selon le niveau de revenus des époux et donc la tranche de progression fiscale, être imposé conjointement pénalise fortement le deuxième salaire du couple, qui dans 90% des cas est celui des femmes. Cette situation conduit trop souvent les femmes à réduire drastiquement leur temps de travail, voire à abandonner leur emploi. Il est temps de changer : le travail doit être valorisé et encouragé. Il faut pouvoir bénéficier du potentiel de femmes qualifiées, spécialement dans une situation où il y a pénurie de main d’œuvre qualifiée en Suisse. De plus, avec une plus grande participation des femmes au marché du travail et des ruptures de carrière moins fréquentes, plus de femmes auraient accès à des postes de direction, et cela, sans quotas. Le PLR Vaud soutient l’initiative populaire fédérale « pour une imposition individuelle indépendante de l’État civil » : celle-ci propose un système fiscal équitable qui ne discrimine aucun mode de vie. L’initiative promeut également une plus grande participation des femmes au marché du travail, ce qui représente une étape libérale importante vers l'égalité entre hommes et femmes. 

 

Une politique climatique volontariste

par Jean-Daniel Carrard, président du Groupe PLR au Grand Conseil

Le PLR Vaud a pris note des conclusions du rapport du GIEC (Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) et partage ses préoccupations quant à l’avenir de notre planète. Notre parti est convaincu que des solutions peuvent être apportées à un échelon national et cantonal et veut être un acteur et un partenaire fort sur ces questions. Notre parti se positionne en faveur d’une nécessaire transition énergétique passant par le développement des énergies renouvelables. La concrétisation de projets d’envergure impliquera des réformes législatives ambitieuses et une pesée d’intérêt entre le secteur de la construction et le secteur de la protection du patrimoine paysager et naturel. Par la même occasion, le PLR Vaud souhaite la mise en place rapide de mesures de soutien en faveur des entreprises, pour les accompagner dans le processus de décarbonation de l’économie et de l’industrie. Nous pouvons penser par exemple à des mesures de cautionnement ou des mesures fiscales de soutien à l’investissement d’équipements et de procédés moins polluants en CO2. Notre parti est en effet favorable à une politique climatique libérale misant sur un système d’incitations et d’innovation plutôt que sur une politique de sanctions et d’interdictions.

 

Projets des JLRV : Des procédures administratives facilitées et lancement d’une nouvelle initiative  

par Maxime Meier, président des Jeunes Libéraux-Radicaux Vaud

La pandémie a renforcé la nécessité de disposer de moyens rapides et sûrs pour accéder aux prestations de l’État. Cependant, le service actuel est aux yeux des Jeunes Libéraux-Radicaux Vaudois sous-exploité et les nombreuses contraintes administratives liées à sa mise en place instaurent le règne de la bureaucratie excessive. Ainsi, les JLRV demandent à titre provisoire à ce que les communes puissent délivrer en lieu et place des préfectures l’accès au portail sécurisé de l’État de Vaud, étant donné que ces dernières ont déjà les compétences pour les demandes de cartes d’identité. Et sur le long terme, les JLRV demandent, en suivant la volonté populaire vaudoise en lien avec la votation liée à l’e-ID, de développer directement au sein de l’administration une vérification en ligne de l’identité des habitants tel que cela existe actuellement pour ouvrir un compte bancaire ou souscrire à un abonnement de téléphonie mobile en ligne.

Annoncée l’été passé, les JLRV ont le plaisir et l’honneur de communiquer que leur initiative Davantage de pouvoir d’achat pour la population vaudoise sera lancée cet automne de concert avec le PLR Vaud et les différents partenaires soucieux également du bien-être fiscal de la population vaudoise. Cette proposition veut que les Vaudoises et Vaudois puissentdéduire l’entier de la prime moyenne cantonale de l’assurance maladie obligatoire de leurs impôts. Ainsi la population vaudoise bénéficiera de davantage de pouvoir d’achat à la fin du mois !

 

Objectifs des élections cantonales 2022

par Quentin Racine, vice-président du PLR Vaud

Actuellement fort de 49 députés, le groupe PLR a l’ambition de dépasser les 50 députés au soir du 20 mars 2022. L’élaboration des listes est bien évidemment d’ores et déjà en cours. 150 candidats partiront donc en campagne dès leur désignation par leurs arrondissements. Au 31 octobre 2021, tous les candidats devraient être connus et leurs noms seront communiqués à la presse. Les candidats défendront un programme qui a été rédigé avec des propositions concrètes sous le thème de la liberté. Différents thèmes seront ainsi déclinés, à l’exemple de la mobilité, la fiscalité ou la santé. Le programme complet sera dévoilé dans le courant de l’automne. A ce jour, les candidatures au Conseil d’État ne sont pas arrêtées. En effet, un délai au 27 août 2021 a été imparti aux intéressés afin de déposer leur acte de candidature. L’objectif est de maintenir les trois sièges PLR au Conseil d’État tout étant précisé que les discussions avec les alliés du PLR continuent et ne sont pas arrêtées à ce jour.